Discover more articles

# Divers

enseignement

Deux profs sous protection à Grenoble

1 min of reading

This article is from the issue  20210310

p.22 Published

Read
Ils ont été accusés d’islamophobie.
Ils font désormais l’objet d’une discrète mesure de protection. Deux professeurs de Sciences-Po à Grenoble (Isère), accusés d’islamophobie et de fascisme, sont considérés comme potentiellement en danger après avoir vu ont vu leur visage et leur nom épinglés dans un collage à l’entrée de l’établissement.
L’un des deux professeurs visés est à la tête d’un cours intitulé “l’islam et les musulmans en France”. Selon Le Figaro, nombre de ses étudiants cherchaient à le faire réagir au ...
Loading ...

You obviously appreciate quality information.

WHEREVER YOU ARE, WITHOUT COMMITMENT

Press everywhere,
any time

Unlimited Articles
Reading

A catalogue of more
than 1800 titles

ENJOY A MONTH £ 0.99 Subscribe for £6,99/month

then £6,99/month .

In the same issue,

Other articles that might interest you

By continuing to browse this website, you accept the use of cookies and other tracking technologies by Cafeyn and its partners to offer content and offers tailored to your interests, personalised advertising and analyse our traffic.

Review settings and learn more